Fragment Littéraire #3

« On voyait jamais personne faire ça dans la vraie vie. »

Elle s’est mise à chanter à tue-tête : Aim ségué aine ze rêne, aim ségué aine ze rêne, ouate e biou tifoul fi lène, aim rapi a gaine… […] Elle n’avait jamais très bien compris l’histoire, ni ce qu’ils baragouinaient dans leurs chansons, mais ça lui plaisait bien que des gens se mettent à danser et à chanter sous la pluie en ayant l’air content. Elle trouvait ça épatant. On voyait jamais personne faire ça dans la vraie vie. A part les enfants. Et encore, fallait pas que les parents soient dans les parages…

Et puis, Paulette… Barbara Constantine.

Pin It
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *